10{icon} {views}

Combien de fois avez-vous été acteur et/ou victime d’une jugement ? A combien d’avis contraires aux vôtres avez-vous déjà été confrontées ? Il existe autant d’avis et d’opinions différents que de personnes différentes sur cette terre. Par conséquent vous n’aurez jamais l’approbation de tout le monde dans vos choix de vie, vos choix vestimentaires, vos choix culinaires ou même vos choix concernant l’éducation de vos enfants!

Avez-vous déjà entendu les remarques suivantes :

Tu veux faire 2 ans d’études ? – C’est cool tu pourras acquérir de l’expérience professionnelle mais ton diplôme ne sera pas assez élevé.

Tu veux faire 8 ans d’études ? – Tu n’auras pas assez d’expérience pro et tu risques d’avoir du mal à trouver du boulot car les recruteurs préfèrent embaucher un bac+2 !

T’es une femme de 30 ans et pas d’enfants ? – Mais c’est quoi ton problème ?

Tu souhaites créer ta propre entreprise ? – Euh pourquoi tu ne fais pas comme tout le monde ?

Tu décides d’être une mère au foyer ? – Et ta carrière professionnelle ?

On vit dans une société où tout le monde se permet de juger ou d’estimer la réussite de l’autre selon ses propres envies, ses propres croyances et sa propre définition de la réussite. Comme si on devait faire un compromis entre ses propres envies et le jugement des autres sur nos choix. Mais avoir une vie accomplie ne veut pas dire la même chose pour tout le monde ! Pour certaines cela signifie avoir une grande famille heureuse, pour d’autres c’est être riche, ou encore être globe trotter. Personne n’échappe aux regards des autres et cela peu importe ce que vous faites dans la vie. Cependant nous devons apprendre à diminuer l’impact et l’influence des autres sur notre vie.

 

1) Chacun sa vision

Certaines personnes vous conseillent (parfois même quand vous n’avez rien demandé), elles n’ont aucune mauvaise intention et veulent vous aider. Je ne dis pas qu’il ne faut pas écouter les avis de ceux qui vous veulent du bien. Mais être réceptive aux conseils des autres ne veut pas dire prendre pour acquis ce qu’on vous dit.

Chacun a sa propre histoire. On crée ses croyances selon son propre vécu, son éducation ou sa culture. Quelqu’un qui a été éduqué en croyant qu’il faut absolument avoir un emploi stable pour avoir une vie réussie ne réagira pas de la même manière qu’une autre personne issue d’une famille d’entrepreneurs dont le discours est le suivant : “Tu veux être heureuse dans la vie ? Fais ce qui te plaît ! Cela consiste à travailler dans une grande entreprise mondiale, fais le ! Dans une start-up ? Fais le ! Ton rêve est de créer ta propre entreprise ? Fonce !”

La 1ère personne aura tendance à chercher un emploi stable et aura plus de mal à se lancer dans un projet perso (même avec de la motivation). Alors que la 2ème personne aura plus de facilité à prendre des risques professionnels.

Imaginez vous que vous soyez issues de cette famille d’entrepreneurs et que quelqu’un avec la croyance de type 1 vous juge. Est-ce que cela vous rendra service ? Non ! Et vice-versa ! Si vous cherchez un emploi stable et qu’un entrepreneur vous dise “Je pense que la vie c’est plus excitant quand on fait les choses pour soi!” Ah bon ? Plus excitant pour qui ?

Est-ce votre définition du bonheur à vous ?

Cela peut paraître évident mais dans la vie de tous les jours vous ne connaissez pas les croyances des autres. Vous n’entendez que les jugements sans savoir dans quel cadre ils s’inscrivent. Deux personnes qui n’ont pas la même vision ne feront pas les mêmes choix. Donc ne vous laissez influencer par les autres, cela vous fera perdre votre propre vision. Avez vous déjà essayé les lunettes de vue de quelqu’un d’autre ? Vous voyez tout flou ! C’est la même chose pour vos choix.

 

2) Identifier les personnes qui comptent vraiment

Des fois c’est difficile de choisir, des fois nous avons besoin de l’avis et du soutien des autres n’est-ce pas ? Moi la première ! Mais pas de n’importe qui.

Faites une liste des gens dont l’avis compte vraiment pour vous. Ces personnes qui vous soutiendront dans vos choix. Si vous voulez entreprendre vous aurez besoin de personnes qui vous rappellent vos objectifs (un mentor par exemple). Ce serait inutile de s’attarder sur l’avis de quelqu’un qui n’a ni l’envie ni la motivation de créer son business. De même, si vous souhaitez mettre votre carrière entre parenthèses pour vous occuper pleinement de votre enfant, n’écoutez pas les critiques ou les conseils d’une femme qui n’a jamais eu d’enfants.

Votre liste n’a pas besoin et ne devrait pas être très longue. Et à chaque fois que vous ferez face à un point de vue déstabilisant, une critique sans fondement, un jugement qui vous fait douter de vos choix, ressortez cette liste et demandez vous si les personnes inscrites seraient fières de vous.

 

3) Le reste importe peu

C’est normal de ne pas plaire à tout le monde. C’est normal ! Ce qui serait étrange c’est que tout le monde soit content alors que vous soyez malheureuses. Faites ce que vous voulez et soyez en accord avec ce que vous faites. On a toute une destinée. Si vous écoutez constamment les autres, vous ne réaliserez jamais ce que seules vous pouvez réaliser. Et je trouve ça bien dommage de vivre sur cette petite planète qu’est la Terre – qui nous offre tous les moyens d’avoir la vie que l’on souhaite – à moitié heureuse et à moitié frustrée.

J’espère que cette article vous aura convaincu de vivre votre vie selon vos envies et vos choix sans vous laisser atteindre par le jugement des autres.

Et toi, lequel de tes choix de vie a entraîné le plus de critiques/jugements ?

 

Assumer ses choix sans se soucier du jugement des autres
Si cet article t’a plu, Pin le 😉