J’avais vraiment envie de vous écrire cet article car c’est quelque chose qui me parle tellement. Je réalise actuellement un projet qui me tenait vraiment à coeur. Au moment où je vous écris, je viens de terminer une journée exceptionnelle. Le genre de journée que l’on n’oublie pas.

Cette journée a commencé avec un vol au dessus des îles Whitsundays, un des plus beaux paysages que je n’ai jamais vu. J’ai ensuite pu nager dans les eaux turquoises de ces îles, au niveau de la grande barrière de corail. J’ai nagé avec les poissons et j’ai kiffé ça. Enfin, j’ai fini ma journée en me prélassant sur les plages de sable blanc digne de cartes postales. Tout ceci rythmé par les balades rafting au milieu de l’océan. —Pourquoi je vous dis tout cela ?

Car ce roadtrip était un projet de longue date et pas toujours encouragé. Et si j’avais écouté tous ces découragements + mon propre bla-bla auto-saboteur, je n’aurais jamais vécu ni le roadtrip ni cette journée qui était au delà de tout ce que j’aurais pu imaginer.

Je souhaite alors te dévoiler 3 choses qui m’ont permise de rester focus, d’y croire et d’aller au bout de ce projet. En parallèle de la lecture de cet article, je t’invite à réaliser les exercices associés dans le workbook. Cela te permettra d’aller plus loin dans ta réflexion.

1. Avoir confiance en son projet

Oui c’est peut être évident, tu l’as peut être déjà compris ! Mais il faut plus que le comprendre, il faut vraiment l’intégrer, que ça transpire en toi :

Crois-tu vraiment en ton projet ? 

Je pense que si tu as un projet et que tu cherches à l’atteindre, il y a de fortes chances que tu y crois ! Et c’est top ! Continue à cultiver cette foi en toi et en ton projet.

Si toi tu n’y crois pas ou très peu, difficile pour les autres d’y croire. Ils vont ressentir ton hésitation et tes peurs. Il y a donc de fortes chances qu’ils t’en dissuadent, et c’est pas ce que l’on veut nous !

Alors fais toi confiance et écoute cette petite voix intérieure qui ne veut que ton bien et qui te pousse à y aller. Tu as surement des étoiles plein les yeux quand tu en parles, ou cette sensation qui réveille tout ton corps quand tu y penses : c’est bon signe ! Fonce !

Je ne sais pas pour toi, mais lorsque j’ai un projet en tête j’ai trop envie d’en parler à tout le monde (mes proches, mes amis, mon chéri…) ! Dis moi que je ne suis pas la seule stp ! Et c’est pas mal en soi. Je crois fermement qu’un des moyens de manifester nos projets est de commencer à les actualiser dans notre vie et en parler est un bon début ! Mais je t’invite à prendre en compte les points suivants.

Cet article peut également t’intéresser : Assumer ses choix sans se soucier du regard des autres

2. La peur des autres n’a rien à voir avec toi

J’ai fait beaucoup le tri dans les retours que j’ai reçu, car j’ai compris une chose primordiale : les peurs des autres ne m’appartiennent pas ! Et c’est pareil pour toi !

Ce que te disent les autres, même les personnes les plus proches qui veulent te « protéger », ne le prends pas au mot. Ce sont leurs pensées et leurs points de vue qu’elles te dévoilent et cela n’a rien à voir avec toi ! Cela dépend de leur propre vécu, de leur propre croyance et de leur façon de voir les choses. Et rien d’autre !

Ça ne définit en rien ce qu’il risque de se passer (ou pas) ni ce à quoi tu dois t’attendre (clairement ils n’en savent rien, ils n’ont jamais réalisé ton projet).

Bien sur tu peux les écouter et partager avec eux sur le sujet mais ne prends que les arguments qui font sens pour toi. Pas ceux qui n’ont rien à voir avec toi et qui sont là pour te « protéger » du danger qui n’existe que dans la tête des autres.

Et puis tu as déjà les tiennes de peurs et de croyances alors ne va pas t’encombrer et absorber celles des autres.

Est ce que cela résonne en toi ? Est ce que cela a du sens pour toi ?

3. Tu les mets face à leurs propres frustrations

C’est ce que l’on appelle l’effet miroir – qu’est ce que c’est ? C’est le fait de renvoyer l’autre à sa propre réalité. Si les autres ne réagissent pas de manière positive à votre annonce, ce n’est ni toi ni le projet le problème. C’est eux !

Parfois ton projet peut faire écho à ce qu’ils aimeraient réaliser et qu’ils n’ont jamais osé faire. Et te voir le réaliser peut provoquer de la frustration chez l’autre. Eh oui ! Pas tout le monde a le courage d’aller vers ses rêves et de faire ce qu’il faut pour y arriver. Ne t’arrête pas pour autant. Ta réussite peut en inspirer d’autres !

Et ce qui est drôle, c’est que lorsque tu fais vraiment ce que tu veux et que tu vas jusqu’au bout, le discours des gens changent, tu leur donnes envie de faire de même. Comme quoi, il ne faut pas les écouter 🙂

Tu l’auras donc compris : personne ne sait mieux que toi ce qui est bon pour toi, ce qui te fait vibrer. Personne d’autre que toi ! Et tout ce que tu pourras entendre à propos de TON projet n’aura rien à voir avec toi !

J’espère vraiment avoir renforcer ton envie, ton courage et ta force à réaliser tes projets les plus irraisonnables. Car ça en vaut la peine, et pour rien au monde les avis, conseils, avertissements des autres ne peuvent se mettre au travers de toi et tes rêves.

Si cet article t’a aidé et que tu veux vraiment travailler sur chacun des points, je t’invite à télécharger le workbook.

Signature Orwsome

Si cet article t’a plu, Pin le 😉

3 choses à savoir avant de lancer son projet